accueil

CRÉATION SONORE

 

C.V. 
DISCOGRAPHIE 
MES INSTRUMENTS 
MUSIQUE ANCIENNE 
MUSIQUE ACOUSMATIQUE 
CRÉATION SONORE 
THÉÂTRE 
SPECTACLES/ANIMATIONS 
FACTURE INSTRUMENTALE 
CONTACT 

 

 

L'auditeur n'est pas un handicapé, il a simplement décidé de baisser les paupières,

d'être présent au monde tout en le rêvant.*

 

CONCOURS

 

Écouter un son, c'est le lire et le vivre en même temps - c'est à dire le "mixer" en soi, déjà, le faire entrer dans cette composition partisane de savoir, de culture, de sensibilité et de riens quotidiens, qui nous est propre. Enregistrer un son, c'est le lire et le prendre, non pour modèle, mais pour sujet. C'est inventer des postures de guet, d'embuscade, établir à la fois des points d'écoute et des mouvements d'écoute. Un microphone ne se brandit pas comme un étendard, à la manière dont, en tête des fanfares, défile le porte-drapeau. Il faudrait plutôt le comparer à l'antenne d'un insecte (il est, du reste, souvent recouvert d'une boule de poils, qui le protège du vent) - c'est une sorte d'animal, oui, qui se frotterait, fouinerait, tâterait..., cherchant l'endroit où le coeur bat le plus fort, où l'émotion se partage.

 

(*) René Farabet

Bref éloge du coup de tonnerre et du bruit d'ailes

Éditions Phonurgia Nova

 

Prix France Culture 1994

Le pou et la pouille

Conte traditionnel "à accumulation" dit par Pascale Jacquemont.

 

1er Prix catégorie prise de son musicale au Concours International du Meilleur Enregistrement Sonore 1996 à Bratislava (Slovaquie)

Los Xtoles

Chant Maya par le Grupo Gregor - direction Dante Andreo. Semana Santa de Popayan (Colombie).

 

Prix France Inter 1996

Radio-Activités

Thème "national" de l'année La radio dans ma vie orientée sur la période 1939-1945.

 

Prix France Culture 1998

1er  Prix Catégorie Création Sonore au Concours International du Meilleur Enregistrement Sonore 1998 à Hengelo (Pays-Bas)

Ça tourne !

Petite fiction exclusivement composée de chutes et de scories issues de divers travaux de prises de sons étalés sur plusieurs années.

 

Prix France Musiques 2004

Avant hier en un vert pré

Chanson anonyme du XIII° siécle par l'ensemble in Cortezia, enregistrée en  l'église St-Pierre de Piolenc (Vaucluse).

Ou, l'art d'être au four et au moulin !

 

 

Lauréat d'une bourse d'aide à la réalisation au Concours Phonurgia Nova 2006

Heu ... (extrait) - Travail préliminaire à EPITOMÊ

En écho au spectacle « Le mort » tiré du texte éponyme de Georges Bataille, mis en scène par Christian Rist et créé au « Festin – scène nationale de Montluçon » au printemps 2005. Issu des nombreuses séances préliminaires d’improvisation et de travail des comédiens, tant sur le plan vocal que physique (toutes ces séances ayant été scrupuleusement enregistrées, « perchées » pour la plupart d’entre-elles), le matériau sonore - autopsié, décortiqué, morcelé, démembré - a été irrémédiablement et systématiquement soumis aux pires outrages de l'électronique.

Les complices : Élisabeth Bartin, Laure Wolf, Lionel Monier et Christian Rist.

 

Pour en savoir plus sur ce projet

 

haut de page

PRISE DE SON - MONTAGE - MIXAGE

 

La question du sonore, comme écriture du réel, est rarement posée. Pourtant, qu'il s'agisse de radio, de cinéma, de vidéo ou de spectacle vivant, enregistrer le son n'est pas suffisant : l'essentiel est d'en livrer une "lecture inventive", c'est à dire une ré-écriture. [...] Un vrai travail sonore implique ce que l'on pourrait appeler une "poétique" (en référence à la poiesis des grecs, c'est à dire à la fabrication), mettant en jeu un rapport au sonore nullement normalisé, mais qui au contraire demande à être pensé et renouvelé pour chaque cas particulier. [...] Creuser, choisissant les matières sonores, le grain, le timbre, la clarté ou la complexité, l'épaisseur ou la transparence. Simultanément, décider du lieu d'enregistrement, décisif - non seulement comme amplificateur colorant, qui va par ses résonances habiller nos sons, mais aussi comme contexte.

Daniel Deshays

Pour une écriture du son

Éditions Klincksiek

COMPACT DISC

La Folie Tristan

Bottom Theatrum Musicum

 

Cinq siècles de mandolines

Ensemble Gabriele Leone

 

La Domna Savourousa

Ensemble in Cortezia

 

Vox Nostra Resonet

Ensemble in Cortezia

 

Six Duos pour violons ou mandolines d'Emauele Barbella

Ensemble Gabriele Leone

 

CINÉ / VIDÉO

L'art, le suicide, la princesse et son agonie

Un film de Guillaume Leingre et Lionel Monier

 

 

haut de page

DOCUMENTAIRES RADIOPHONIQUES

 

Quel peut donc être cet "homo radiophonicus", cet aiguilleur de "réalfiction" ? Une sorte de dramaturge du réel, intériorisant, puis combinant des sons venus de tous les horizons, dont le "performatif" s'il existait, serait peut-être le mode conjugaison, travaillant en effet dangereusement sur le fil du temps avec des sons-météores, le long de parcours instables, au milieu d'incidents à valeur de révélateur, au cœur de situations menacées tramant peu à peu une narration, se faufilant au travers des temps et des lieux.

 

René Farabet

Bref éloge du coup de tonnerre et du bruit d'ailes

Éditions Phonurgia Nova

 

PROUST, LECTURES, INTERPRÉTATION

un ACR de Christian Rist

Prise de son au jour le jour d'un travail d'entraînement pour comédiens professionnels (Stage AFDAS)

sous la direction de Christian Rist

avec comme point d'orgue deux journées d'enregistrement dans les studios de Radio France pour la production d'un ACR (Atelier de Création Radiophonique) diffusé en mars 1998 sur France Culture

 

extrait 1

Proust, Lectures, Interprétation

 

 

extrait 2

Proust, Lectures, Interprétation

 

 

extrait 3

Proust, Lectures, Interprétation

 

 

ZIGZAG - UNE SUITE DE SONS

Documentaire radiophonique de Jean Michel Deliers

d'après Bruit Originaire de Rainer Maria Rilke

Lecture des textes : Christian Rist

 

diffusion pendant La semaine du son sur Radio Campus Paris en partenariat avec Phonurgia Nova le 28 octobre 2005

diffusion lors du quatrième festival Longueur d’ondes de Brest le 10 décembre 2006

  Écoute intégrale de ZigZag sur Ousopo depuis avril 2008  

 

Avec Bruit originaire, texte étonnant de 1919 dans lequel on retrouve d’une certaine manière le même esprit qui animait certains de ses contemporains, (musiciens « bruitistes », spirites, etc.) Rainer Maria Rilke tente d’imaginer la nature de ce qui pourrait sortir du passage de l’aiguille d’un phonographe dans la suture sagittale d’un crâne, siège de la pensée humaine, cette « chose d’une ultime audace », capable de produire « des effets sans limites ».

 

Si cette intuition devait être mise en pratique, qu’adviendrait-il ?

De cette machine à faire parler les crânes - préfiguration des mythiques « machines à faire parler les morts » et de l’électroencéphalogramme (à l’origine du Corticalart de Pierre Henry) « devrait naître un  son, une suite de sons, une musique… ».

 

L’histoire de l’évolution des techniques aurait dû donner tort à Rainer Maria Rilke... et pourtant, il n’est pratiquement plus aujourd’hui, un amateur ou un professionnel dans le domaine du son, qui ne passe ses journées à scruter de multiples « sutures sagittales » pixellisées sur l’écran de son ordinateur.

Bruit originaire, pré-texte à ZigZag – une suite de sons, a été l’occasion de rencontrer quelques personnalités attachantes qui ont sensiblement  "désorientées" ce documentaire.

 

extrait 1

ZigZag - Une suite de sons

 

 

extrait 2

ZigZag - Une suite de sons

 

 

extrait 3

ZigZag - Une suite de sons

 

 

 

haut de page


Copyright (c) 2008 jean-michel-deliers.com. Tous droits réservés.